se perdre dans le Morvan

Cet été de déconfinement (mot tabou), nous nous sommes perdus loin de tout, au fond du

MORVAN !!!

une semaine sans monde, sans foule, sans magasins, sans trop d’internet, une semaine de profondes forêts, d’arbres hauts et puissants, de panorama immenses, de traces gauloises, de héros résistants…

Nous vivions dans le romantique gîte Chaplin (ancienne résidence du fils de C.Chaplin). Au fond d’un chemin forestier il surplombe un petit étang privé où barbotent des canards.

le gîte Chaplin, à Planchez et

notre joli étang privé !

la terrasse, pour des petits dèj ensoleillés !

maman et ses canetons

et vogue la galère !!

Donc, le Morvan, ce sont des monts de granit et de vastes forêts, qui succèdent au bocage et aux prairies.
Relaxons nous avec ces panoramas verdoyants.

forêt profonde

De nombreux lacs parsèment le Morvan, Settons, Pannecière, saint Agnan, créés pour le flottage du bois et les réserves en eaux. Ils offrent des paysages calmes et doux, bordés de sentiers de randonnées, de plages, d’observatoires d’oiseaux… Suivez nous et découvrez les grands lacs du Morvan.

on se baigne !

on bulle !

des hérons blancs,

et gris

des promenades,

des randonnées,

des ballades.

la capitale du haut Morvan est Château-Chinon dont nous ne vîmes que le sommet, le Calvaire et sa vue sur toute la plaine.

le Calvaire

Et il y a Bibracte ! grand site gaulois du peuple celte des Eduens, construite sur le mont Beuvray. Un site grandiose composé de ruines, de paysages surplombant la plaine, de sentiers dans les bois, de puits oubliés….

coucou les Deson !!

un fier éduen

Après Bibracte, nous avons fait 9 km pour cette blagounette, consistant à vous demander : « voulez vous nous voir à poil dans le Morvan ? » :

et voilà !!

et parfois, il bruime ou il pleut, mais cela reste bien beau.

Le saut de Gouloux est une cascade située dans la forêt. En suivant un sentier bordé de murets, de conifères, de pierres moussues, on arrive à une cascade qui chante auprès des ruines d’anciens moulins. L’endroit est féérique et mystérieux.

prenons sous le pont,

suivons le sentier,

attention à ne pas nous perdre !

voici l’eau glougloutante,

l’eau du ruisseau le Caillot

et au bout la cascade .

effet d’eau vive, ou

eau des fées !

Il y a quand même quelques musées, dont celui qui porte les couleurs de la résistance. Ici de nombreux maquis résistèrent aux nazis et nombreuses sont les plaques qui commémorent leur souvenir aux carrefours des routes.

les fleurs de la liberté,

au musée de la Résistance.

on y lit Aragon et le souffle de la liberté.

le Morvan est abîmé par ces plantations de petits sapins qui ne servent qu’à Noel, le champs est ensuite abandonné… Donc si l’on veut être bio, prenez un bon sapin en plastique qui dure plus de 50 ans comme le mien !

il y a de bons restaurant aussi, celui de Planchez fait des moules frites généreuses, celui de Etang-sur-Arroux « les Gourmets » fut une belle surprise.

aux Gourmets !

et nos desserts post picnic !

encore quelques images de vaches écossaises les Highland, d’un rougequeue peu farouche…

A bientôt pour revenir naviguer avec le kayak sur l’un de ces lacs !

Leave a Reply