Hospices civils de Beaune – ou sur les traces du PMSI

Aujourd’hui en visitant les hospices de Beaune, j’ai compris à quel point nous ne faisons que perpétuer les traditions.

Nos amis éditeurs de la Cocoa 2021 l’avaient déjà pressenti.

L’hospice de Beaune a été fondé en 1443, en se fondant sur les préceptes de St Antoine

Ici le premier projet de financement de l’hôpital par St Antoine :

Déjà à l’époque le projet dépendait des Âmes Recherchant Salut (ARS).

Plus loin dans l’exposition on découvre le polyptique représentant St Michel, le premier Dominus Inferni Medicorum (DIM), pendant le jugement dernier (jugement des médecins au dernier mois de l’année, ce jugement intervient 1 mois après la fin de l’année) :

On y voit St Michel pesant les âmes des médecins des hospices, en fonction des malades qu’ils ont rencontré, mais également des actes qu’ils ont effectués.

Ici une reproduction d’une règle de codage de l’époque :

Chaque bonne ou mauvaise action étant quantifiée grâce au Codex Inquisitio Magnus ou CIM X (du 10ème siècle après JC) :

Peu de choses ont changé, finalement.

Leave a Reply