du Lot en Corrèze, en passant par la Dordogne

août 25th, 2018

Nous sommes au carrefour de 3 départements et profitons de tous ces beaux paysages, vallées verdoyantes et causses, lacs et rivières, villages troglodytes et châteaux fortins…

aujourd’hui, une promenade au fil de ces routes.

les vallées

un délicieux restaurant ouvrier à Lissac sur Couze

Le site D’uxellodunum, dernière bataille de la guerre des Gaules.

donnant sur la Dordogne dans le Quercy

le belvédère de Copeyre

et sa vue sur la Dordogne

le lac du Causse corrézien

une bataille gréco gauloise !

un viking allemand !

un village quasi abandonné accroché à sa falaise

maisons troglodytes

Le gouffre de Padirac

août 25th, 2018

Un monde fou, des parkings, des troquets, une excellente organisation et une visite qui en met plein les yeux !!

Un conseil : achetez surtout vos billets à l’avance sur internet pour éviter une file d’attente sous le soleil.

75 mètres de paroi calcaire

Edouard Alfred Martel (ni Charles ni le village précédent) avocat passionné de spéléologie, lance en 1889 une échelle flottante dans ce gouffre ouvert sur le causse et muni de bougies et d’une lampe à magnésium part à la découverte de l’immense cavité… Quel courage ! Mais à présent le gouffre se découvre le long d’escaliers, de sentiers balisés et surtout d’une promenade magique en barque sur le lac souterrain.

les escaliers qui mènent en bas

les concrétions calcaires

les barques abandonnées

reflets mystérieux

pendeloques patientes

dans plusieurs milliers d’années, elles se rejoindront…

calme et sereine, la rivière silencieuse

« la pile d’assiette »

le lac des Gours

une très belle visite !

Rocamadour

août 25th, 2018

un mot rapide, car nous assistons à l’épicerie-bar-dépôt de pain local, à la transmission du match de football de la coupe du monde… Nous y fûmes de bons supporters à coup de bières et de hurlements !

Donc voici Rocamadour, bâti à flanc de falaise, dont la flèche se tend vers le ciel, pour célébrer, sur le chemin de Saint Jacques de Compostelle, Saint Amadour. Malgré la pluie fine, le paysage est splendide et appelle à une sensation sacrée et de possibilité de spirituel.

du village au château

miracles et prières

le village et sa longue rue

sur le chemin du Sanctuaire

fresque polychrome de la chapelle Saint Michel

danse macabre…

Durandal effectua plusieurs centaines de kms pour se ficher près de la chapelle Saint Michel, que priait Roland mourant à Roncevaux.

le château des abbés de Tulle

Vous y verrez aussi la Vierge Noire, les ex voto de nafragés et malades, le grand escalier image de l’ascension spirituelle et si vous êtes courageux vous pourrez parcourir le chemin qui mène au Sanctuaire en traversant un petit bois peuplé de chapelles et de ponts de pierre. Pour remonter il y a heureusement 2 ascenseurs inclinés (payants) ! Le château, son chemin de ronde et ses jardins se visitent aussi et offrent une vue magnifique sur la vallée, le Val ténébreux.

Au retour, arrêtez vous à la ferme de la Borie d’Imbert prendre des pâtés et des gâteaux aux noix (très secs…préférez les délicieux croquants !).

2 ans déjà… Alors passons de ce pas à l’été 2018 !

août 25th, 2018

2 ans sans poster, par paresse ou surmenage ? Qu’importe, reprenons la route ensemble…

Passons dans le Lot, au nord, dans le hameau du Vignal à Gignac, dans un petit gîte isolé aux murs frais et épais, aux pièces anciennes et sombres, éclairées de gros bouquets de glaïeuls, de corbeilles de noix et de confiture maison.

Le Vignal, jolie gîte de France, à Gignac.

Le soir, le bourg de Martel, village au charme médiéval, accueille son festival annuel de bandas. En grignotant des sandwiches, nous écoutons les fanfares concourir joyeusement !

bienvenue à Martel !

entre passant et trouve une auberge

cuivres étincelants et joyeuse musique !

un week end ridellois

novembre 1st, 2016

Le temps d’un beau week end ensoleillé, nous avons découvert le joli château d’Azay le Rideau. Bâti au début du XVI siècle sur une forteresse médiévale, il est en cours de restauration (façades et toitures) mais reflète en ses miroirs d’eau, son charme architectural à l’italienne.

image017

Le château se situe dans la petite ville d’Azay le Rideau, toute en ruelles, échoppes, maisons de tuffeau, jardins et rivières.

jeux de toits

jeux de toits

image003

image002

L’église saint Symphorien présente des éléments anciens du XI eme siècle dont les contours s’estompent.

des saints qui ont peur de tomber ?

des saints qui ont peur de tomber ?

que font ces étonnants animaux ?

que font ces étonnants animaux ?

Azay le rideau

Azay le rideau

les bords de l'Indre

les bords de l’Indre

Le bourg borde l’Indre, dont les nombreux bras accueillent le Château sur une île.

le saut sur l'Indre

le saut sur l’Indre

l'Indre

l’Indre

lumière magique

lumière magique

Visitons le château, propriété de financiers de François 1er, d’aristocrates puis de l’Etat :

image018

les cuisines

les cuisines

l’un des escaliers et les rampes :

image031

la rampes droite

la rampes droite

image029

les armoiries de François 1er, la Salamandre.

les armoiries de François 1er, la Salamandre.

vue sur le parc romantique

vue sur le parc romantique

la toiture en réfection

la toiture en réfection

la grande salle

la grande salle

Certaines pièces ont été restaurées et habillées de meubles et tapisseries :
Le salon Biencourt, du nom des propriétaires qui redonnèrent son lustre au château au XIX eme siècle et la chambre Renaissance, tapissée de jonc tressé agréablement odorant et dont le lit a été refait à la main, des velours aux passementeries.

la chambre Renaissance

la chambre Renaissance

détail du lit

détail du lit

Le parc à l’anglaise déroule ses allées plantées de cèdre de l’Atlas, séquoia, cyprès chauve et autres espèces le long des miroirs d’eau. Ceux ci reflètent les façades blanches du château. Le soleil et les jeux de lumière d’automne permettent de bien belles photos !

image037

image036

image035

image038

image039

Nous logions à l’hôtel « Le Grand Monarque » (rien à voir avec le resto d’Etampes !) Il s’agit d’un ancien relai de postes, avec boiseries, pierre de tuffeau, escaliers et corridors, tenu de façon impeccable par un personnel adorable.

image016

Et le soir nous avons mangé à « La Salamandre » (étonnant !) une cuisine de terroir copieuse et familiale (arrosée de vin de Tourraine quand même !).

la Salamandre, le restaurant

la Salamandre, le restaurant

Le lendemain, au hasard de la route, nous piqueniquons (saucisson, comté et vin de Chinon) en bord de l’Indre à Pont de Ruan, cité par Balzac, hôte du château de Saché, qui vanta les charmes de ce vieux village gaulois dans son roman « le Lys dans la vallée ».

moulin Potard

moulin Potard

image040

image043

image042

feuillages impressionistes

feuillages impressionistes

Puis la route du retour déroule ses châteaux et ses vignobles…

Amboise

Amboise

Chaumont sur Loire

Chaumont sur Loire

le départ des grands cygnes blancs

le départ des grands cygnes blancs

La Loire sommeillante

La Loire sommeillante

Blois

Blois

D’ailleurs, il y a une très bonne brasserie sur les rives de Loire, face au château, « La Trouvaille » !

Artenay, la sucrerie

Artenay, la sucrerie

A bientôt !!

image034

le bassin de Trévoix

octobre 17th, 2016

Promenade aux couleurs indiennes autour du bassin de Trévoix :

image014

A 20 km de chez nous, nous venons de découvrir ce très joli lieu de promenade et de pêche bien connu des carpistes (j’ai vu des carpes monstrueuses de 25 kg sur des blog, mais elles font plutôt 10kg…)

image007

un poste de pêche

un poste de pêche

image008

Le bassin de Trévoix est la plus grande retenue d’eau de la vallée de l’Orge permettant d’éviter les débordements dans les villages lors des crues. Il niche ses 26 hectares entre la Rémarde et l’Orge. Cet étang sauvage abrite dans ses roselières de nombreuses espèces d’oiseaux dont beaucoup de migrateurs. Un chemin facile longe les berges et permet une belle promenade de 3 km.

image003

pour venir, on peut prendre par Ollainville, Egly ou Bruyères le Chatel. Des parkings ont été aménagés aux abords.
Le long du chemin de randonnée, la végétation peut être dense,

image015

ou plus éparse,

image013

mais le lac finit toujours par se dévoiler.

image010

Alors on s’assoit dans l’herbe, sur la berge et l’on contemple son étendue étale, qui frémit sous le plumage des oiseaux.

image012

image005

bonjour grande héron gris !

bonjour grande héron gris !

Les druides gaulois se réunissaient autour de cette pierre érigée vers le midi.

la pierre de Beaumirault

la pierre de Beaumirault

L’ on peut y piqueniquer, et apercevoir des canard, cygnes, hérons, grèbes et même des cormorans qui se sèchent au soleil.

image016

des cormorans sous le panneau "pêche interdite" !

des cormorans sous le panneau « pêche interdite » !

image001

Au revoir, nous reviendrons bientôt !

Au revoir, nous reviendrons bientôt !

Retour en Beauce

juillet 30th, 2016

Et nous voici, redescendant doucement vers Oslo pour prendre le ferry,

on attend notre cabine,

on attend notre cabine,

pas de hublot,

pas de hublot,

le mal de mer en a tenu 4 sur 5 patraques pendant quelques heures.

l'intérieur,

l’intérieur,

l'extérieur, le lendemain.

l’extérieur, le lendemain.

Puis la descente continue mais vers Aachen, en étape, c’est à dire Aix la Chapelle.

bonjour Hambourg

bonjour Hambourg

la Dom, la cathédrale

la Dom, la cathédrale

Donc Charlemagne s’installa à Aix et en fit son palais au cœur de son empire. Il érigea nombre de bâtiments, une assemblée (actuellement l’hôtel de ville), un scriptorium, un hôpital, des termes etc…

image056

image085

place de l'hôtel de ville

place de l’hôtel de ville

image047

les rues de la vieille cité

les rues de la vieille cité

image053

image046

image053

bébé boudeur

bébé boudeur

la fontaine animée

la fontaine animée

image044

Charlemagne a commencé par ériger une chapelle, qu’il voulait compétitive face à l’empereur byzantin. du coup, elle est octogonale (à l’intérieur) et très chargée de marbres divers et de mosaïques dorées, le tout sur 2 étages. Par la suite, cette chapelle dédiée à sainte Marie devint une cathédrale après la révolution.

Notre Dame d'Aix

Notre Dame d’Aix

elle est le lieu d’un pélerinage très connu car y repose Charlemagne ainsi que 4 reliques (discutables car ce sont des tissus, qui ont donc tenus 21 siècles. Solides !) : robe de la Vierge, linge de la décapitation de St Jean Baptiste, lange et pagne de Jésus… sic…

l'octogone

l’octogone

image090

image094

feuille d'acanthe

feuille d’acanthe

image092

image093

image083

pour info, à Aachen, nous avons dormi dans un hôtel qui fait partie d’une chaine allemande les A&O Hostel and Hotel, très propres, peu couteux (à 5 !), copieux petit déjeuner, mais assez spartiate (dortoir de 4 lits en fer, salle de bain impecc), grand salon et personnel adorable.
Donc pour visiter l’Allemagne et ses grandes villes en famille, c’est un bon plan.

façades dans les rues

façades dans les rues

image099

le mercredi soir, nous mangeons enfin décemment dans un vrai restaurant …. grec !! Après avoir parlé allemand, anglais, un tout petit peu norvégien, nous finissons (surtout Harry) en grec ! Efkharisto !

ELLAS !

ELLAS !

et le lendemain après midi après la visite de la vieille ville, 6 heures plus tard, nous voici à Morigny !!

image096

merci la voiture (et le coffre de toitprété par JP !) qui a eu la décence de ne pas péter de joint de culasse en chemin (voyant de chaleur parfois allumé, mais l’eau pure de Norvège l’a bien abreuvée !)

image031

Descente vers la France

juillet 25th, 2016

ça y est, nous reprenons le chemin du retour doucement, en nous arrêtant pour ne pas s’épuiser en long trajet de voiture.
Nous reprenons des routes sympas qui alternent montagnes et plaines, au gré du GPS.

torrent de Viksdalen

torrent de Viksdalen

au long de la route,

au long de la route,

photos volées par la portière,

photos volées par la portière,

rencontres insolites

rencontres insolites

beaux reflets.

beaux reflets.

Nous nous arrêtons à Kaupandger, charmant village à flanc de montagne, car j’ai aperçu une stavkyrkje. effectivement, et celle ci est vraiment ancienne, 1140 ! Nous ne visiterons pas l’intérieur (c’est payant, environ 80 K soit 9 euros… ça décourage) mais l’extérieur est si typique que cela compense.

Kaupanger Stavkirkje

Kaupanger Stavkirkje

P1060620

bois et goudron

bois et goudron

le clocher

le clocher

P1060630

Puis c’est la traversée en ferry, de Mannheller à Fodnes, environ 10mn (ou paye selon le véhicule et le nombre de passagers, il y a des ferries toutes les 20/30 mn).

P1060637

on est dans l'eau !

on est dans l’eau !

Et nous finissons au camping d’étape.

camping Satoya à Neysen

camping Satoya à Neysen

Le lendemain, la route se déroule à nouveau,

sous la pluie,

sous la pluie,

dans les forêts de résineux,

dans les forêts de résineux,

ça touuuurne souvent,

ça touuuurne souvent,

l'eau, ressource du pays,

l’eau, ressource du pays,

P1060608

Sur les routes, sont des KRO, sorte de relai routier, où l’on mange de bons burgers (service assez lent parfois) dans un environnement montagnards (tête de cerfs, photos de renards, mobiliers en bois clairs).

une kro (malheureusement pas celle qui se boit...)

une kro (malheureusement pas celle qui se boit…)

Et enfin, nous arrivons à notre camping près d’Oslo (2h, une broutille…) Lystang Camping. Une trouvaille : site magnifique, vue superbe, douches gratuites (elles sont toujours payantes), wifi (à peu près correct), canon à discrétion, ballades, plage de sable et d’herbe…

le  lystang camping

le lystang camping

notre hytte (pour 4, mais on s'arrange)

notre hytte (pour 4, mais on s’arrange)

on bulle,

on bulle,

on canote,

on canote,

quasiment tout le monde canote,

quasiment tout le monde canote,

hé oui !

hé oui !

P1060763

P1060744

le soir....

le soir….

Bref, pour ces derniers jours, nous resterons tranquilles au camping, à lire, piquer le wifi, canoter, ranger, prévoir les repas du ferry…

une ballade qui tourne à la rando !

juillet 22nd, 2016

dernier jour, nous décidons d’un pique nique aux chutes de Linkholfossen, à 15 km du gîte et d’une mini ballade pour contempler une dernière fois les montagnes.

donc, allons à la cascade,

donc, allons à la cascade,

traversons la petite passerelle en alu,

traversons la petite passerelle en alu,

suivons le chemin,

suivons le chemin,

admirons le paysage,

admirons le paysage,

les plumeaux,

les plumeaux,

et pique niquons !

et pique niquons !

Ensuite, une dernière petite marche jusqu’à un ruisseau cascadant et une halte bouquins, sieste, photos, pataugeage.

petite marche,

petite marche,

bon endroit, ici !

bon endroit, ici !

sympa ce ruisseau,

sympa ce ruisseau,

plus bas, le lac.

plus bas, le lac.

des myrtilles (ou bleuets, selon les pays !)

des myrtilles (ou bleuets, selon les pays !)

on se pose !

on se pose !

Mais voilà, au retour, on ne fait pas gaffe et on prend la direction Fossestien, le grand chemin de randonnée local.

village indien

village indien

Et là nous finissons par nous égarer quelque peu, mais toujours sur ce GR.

tiens, ça ne ressemble pas à l'aller...

tiens, ça ne ressemble pas à l’aller…

bonjour jolie dame

bonjour jolie dame

ouh, on se mouille, on s'enfonce,

ouh, on se mouille, on s’enfonce,

un monsieur a dit de marcher sur la rive,

un monsieur a dit de marcher sur la rive,

et de suivre la rivière.

et de suivre la rivière.

vous connaissez le chemin ?

vous connaissez le chemin ?

le pont des moutons, hors chemin balisé...

le pont des moutons, hors chemin balisé…

ouf, la route est au bout du champs, et le parking à 300m !

ouf, la route est au bout du champs, et le parking à 300m !

On n’est pas Bear Gryll, et on a survécu ! Mais ça a duré plus longtemps que prévu et finalement cela nous a permis un autre joli point de vue !

route 13, deuxième partie, et Balestrand

juillet 21st, 2016

P1060425

Nous voici donc sur ce deuxième tronçon de la 13, qui nous relie à Dragsvik. Mais nous continuerons un peu sur la 55 jusqu’à Balestrand.Pour l’instant, on redescend par cette route à flanc de montagne bien pentue.

on redescend la 13 par la route en lacet

on redescend la 13 par la route en lacet

viraaaaage

viraaaaage

transports de mouftons !

transports de mouftons !

les forêts de résineux, en bas.

les forêts de résineux, en bas.

Nous voici à Balestrand, petit village romantique, bordé de 3 fjords et 2 rivières, très calme et propice aux promenades. Quasiment toutes les demeures donnant sur la baie ont leur petit ponton privé, et l’on aperçoit des vergers d’arbres fruitiers sur des pelouses d’un vert très anglais.

P1060469

P1060473

j'aime cette chaise rouge, toute seule

j’aime cette chaise rouge, toute seule

Nous nous y baladons,

P1060440

piqueniquons sur le quai,

P1060427

P1060435

le tout petit port

le tout petit port

visitons l’aquarium d’espèces locales,

dont ce gros mérou placide,

dont ce gros mérou placide,

cette succulente écrevisse,

cette succulente écrevisse,

ou ces poissons-gollum.

ou ces poissons-gollum.

le billet donne droit à un tour en barque (et comme nous ne sommes pas bretons, ça a du mal à se mettre à l’eau):

P1060457

à 4,

à 4,

ou à 2 ! (non pas de plouf)

ou à 2 ! (non pas de plouf)

Un petit détour s’impose pour voir l’église saint Olaf (vous vous souvenez, ce roi mort à la guerre, qui a ensuite fait des miracles douteux et permis un début de réunification) , construite vers 1897, sur le modèle des églises en bois médiévales, et elle même toute de bois, intérieur et extérieur.

église saint Olaf

église saint Olaf

P1060479

toits à tête de dragon

toits à tête de dragon

la voute en bois

la voute en bois

P1060485

les piliers colorés,

les piliers colorés,

la vue des fidèles(ça déconcentre)

la vue des fidèles(ça déconcentre)

P1060495

Puis nous trouvons une petite plage artificielle et abritée, des enfants s’y baignent mais l’eau reste GLACIALE ! Et la vue est toujours aussi superlative !

P1060503

P1060511

Et nous reprenons la 13, qui monte,

P1060518

reste sur le plateau,

P1060519

et redescend !

P1060521