Archive for the ‘Uncategorized’ Category

une ballade qui tourne à la rando !

vendredi, juillet 22nd, 2016

dernier jour, nous décidons d’un pique nique aux chutes de Linkholfossen, à 15 km du gîte et d’une mini ballade pour contempler une dernière fois les montagnes.

donc, allons à la cascade,

donc, allons à la cascade,

traversons la petite passerelle en alu,

traversons la petite passerelle en alu,

suivons le chemin,

suivons le chemin,

admirons le paysage,

admirons le paysage,

les plumeaux,

les plumeaux,

et pique niquons !

et pique niquons !

Ensuite, une dernière petite marche jusqu’à un ruisseau cascadant et une halte bouquins, sieste, photos, pataugeage.

petite marche,

petite marche,

bon endroit, ici !

bon endroit, ici !

sympa ce ruisseau,

sympa ce ruisseau,

plus bas, le lac.

plus bas, le lac.

des myrtilles (ou bleuets, selon les pays !)

des myrtilles (ou bleuets, selon les pays !)

on se pose !

on se pose !

Mais voilà, au retour, on ne fait pas gaffe et on prend la direction Fossestien, le grand chemin de randonnée local.

village indien

village indien

Et là nous finissons par nous égarer quelque peu, mais toujours sur ce GR.

tiens, ça ne ressemble pas à l'aller...

tiens, ça ne ressemble pas à l’aller…

bonjour jolie dame

bonjour jolie dame

ouh, on se mouille, on s'enfonce,

ouh, on se mouille, on s’enfonce,

un monsieur a dit de marcher sur la rive,

un monsieur a dit de marcher sur la rive,

et de suivre la rivière.

et de suivre la rivière.

vous connaissez le chemin ?

vous connaissez le chemin ?

le pont des moutons, hors chemin balisé...

le pont des moutons, hors chemin balisé…

ouf, la route est au bout du champs, et le parking à 300m !

ouf, la route est au bout du champs, et le parking à 300m !

On n’est pas Bear Gryll, et on a survécu ! Mais ça a duré plus longtemps que prévu et finalement cela nous a permis un autre joli point de vue !

Sunnfjord museum

lundi, juillet 18th, 2016

Ce petit musée près de Forde, sur l’E39, regroupe tous les bâtiments d’une ferme du milieu du 18ème siècle, habitation, réserve de nourriture, chambre d’invité, étable etc… et explique comment vivaient alors les norvégiens. Ceux ci étaient la plupart du temps des paysans très pauvres, vivant dans des conditions difficiles, très isolés, et soumis en ce pays luthérien à d’anciennes superstitions. Mais l’ingéniosité était de mise et l’on a utilisé au mieux le matériau premier : le bois.
Il y eu une grande peste noire vers le 15ème siècle, décimant la moitié de la population et beaucoup de fermes sont restées à l’abandon. Depuis des musées les ont réhabilitées, les déplaçant dans ces sites de plein air.

P1060199

P1060200

système de gouttière en écorce et toit d'herbes

système de gouttière en écorce et toit d’herbes

the view !

the view !

le hangar à bateau (bah évidemment...)

le hangar à bateau (bah évidemment…)

P1060209

cadeau de mariage : fer à repasser (mmhhh...)

cadeau de mariage : fer à repasser (mmhhh…)

les ronds et croix de sang (d'animaux) protecteurs

les ronds et croix de sang (d’animaux) protecteurs

ingénieux système anti souris

ingénieux système anti souris

le petit ruisseau

le petit ruisseau

la ballade ds les bois environnants

la ballade ds les bois environnants

fermette isolée

fermette isolée


mousse de contes

mousse de contes

P1060206

Nous sommes là !

lundi, juillet 18th, 2016

un peu de cartes (pas très claires…) :
voici la Norvège sud, c’est à dire la moitié sud. En haut Trondheim, en bas Oslo.
Nous sommes dans la grande région (à l’ouest, tiers superieur)du Sogn of Fjordane, dans la sous région du Sunnfjord.

Norvège sud

et notre gîte est à Viksdalen dans la commune de Gaular. Les communes regroupent plusieurs villes et villages. Les habitations sont éparpillées le long des routes,e t portent des noms de hameaux.De temps en temps il y a un village avec une petite coop ou échoppe et une grosse ville avec un centre commercial. La notre est Forde (O barré).

notre région, le Sunnfjord, commune de Gaular.

notre région, le Sunnfjord, commune de Gaular.

(on ne voit rien sur ces photos…)

Le Sunnfjord est riche en paysages de cascades, montagnes, plateaux, vallées et aussi en patrimoine, églises en bois debout, musées de plein air, villages anciens etc… Néanmoins, les distances sont si grandes, les vallées si larges et la moindre rivière fait souvent plusieurs km de large, sans compter les torrents, que finalement nous ne ferons que peu de visites lointaines (60 km c’est devenu très loin…) Mais ici, il suffit de sortir sur le pas de sa porte pour être enchanté !

ballade sous al pluie à Viksdalen

ballade sous al pluie à Viksdalen

Ici, toutes les habitations sont en bois. Bien sûr en dessous il y a des parpaing, mais recouverts d’isolants puis de bois. Bois peint en rouge, en blanc, en moutarde… Le églises, les boutiques, les stations service tout est est en bois. Il n’y a quasiment pas de crépi ou de béton apparent. Ce qui donne une jolie harmonie aux paysages.Et les toits sont parfois recouverts d’herbes, datant du temps où l’on posait des plaques d’herbe et de mousse pour retenir les toits en écorces de bouleau.

l'église de Viksdalen

l’église de Viksdalen

P1060195

notre route longe des paysages toujours aussi merveilleux…

la Viksdalvatnet

la Viksdalvatnet

bosquet de bouleaux

bosquet de bouleaux

P1060146

Voici l’une de ces fameuses stavkirke, chères à Louis. il s’agit de la chapelle de Hestad, qui date je crois du XVIII. Il en reste environ 25, et datent parfois du XIeme. Le bois est recouvert de goudron (ça sent fort d’ailleurs) et a permis ainsi de passer les siècles sans trop de dommage.

la chapelle de Hestad

la chapelle de Hestad

P1060149

la porte goudronnée

la porte goudronnée

et bien sûr, elle donne sur un …. « superbe paysage » !! je vais me répéter, je sens….Car elle est construite sur une presqu’île reliée par un pont.

la presqu'île

la presqu’île

Le Sognfjord, fjord le plus long du pays, est réputé pour ses nombreuses cascades qui dévalent des contreforts montagneux et c’est vrai que je ne sais plus où donner de l’appareil photo !!

P1060164

P1060168

et encore un petit coup de paysage, même sous la pluie c’est renversant…

P1060179

des bernaches (?)

des bernaches (?)

P1060182

P1060185

P1060188

et la dernière pour la route

et la dernière pour la route

les neiges éternelles !

samedi, juillet 16th, 2016

Nous repartons de Vaga (et ses petits ronds) vers notre gîte. Nous nous attendons encore à une loooooongue route, avec ses torrents, ses rivières, ses prairies, ses forêts de résineux,

plaines,

plaines,

une montagne au loin...

une montagne au loin…

mais cette route insidieusement monte et grimpe et nous propulse sur le sommet du Filefjell, aux paysages superbes, à couper le souffle, littéralement, vu le vent qui souffle ici.

le Filefjell

le Filefjell

beaucoup de vent !

beaucoup de vent !

ce sont parmi mes paysages préférés. De larges plateaux, désertiques, plantés de landes et d’arbustes, en haut du monde, venteux, froids. On croit y voir passer au loin Aragorn, Gimli et Legolas courant après le porteur de l’anneau (waah, la référence).

P1060072

P1060074

nous nous arrêtons souvent pour contempler ces paysages magnifiques mais à présent le temps ne nous importe plus.

P1060082

P1060078

et voici les merveilleuses neiges éternelles ! Elle est là, celle qui manque l’hiver à Morigny, elle est là, bien épaisse, bien froide, bien craquante, en plein mois de juillet !

nos premières neiges

nos premières neiges

pas de marcheurs blancs, Laure !

pas de marcheurs blancs, Laure !

et personne ne s’en lasse, malgré le froid mordant.

La Route

La Route

P1060108

des moutons tout seuls

des moutons tout seuls

P1060097

neige et nuages entremêlés

neige et nuages entremêlés

P1060100

eau, glace et air

eau, glace et air

bord de route... 2 m de haut !

bord de route… 2 m de haut !

gouttes d'eau prisonnières des lichens

gouttes d’eau prisonnières des lichens

petits ruisseaux descendant vers le fjord

petits ruisseaux descendant vers le fjord

reviens Léa !

reviens Léa !

P1060116

pour les Lebris

pour les Lebris

nous retombons doucement dans la vallée, mais y croisons nos premières vaches laineuses, mes chéries chevelues. Petits rappels à l’Ecosse où, placidement, elle mâchouillent aussi sur le bord des routes.

P1060118

P1060119

Mais la route s’arrête à Hella, et chose normale en Norvège, est remplacée par un petit ferry, qui nous dépose illico à Drogsvik.

P1060124

et après une route très très sinueuse, tellement sinueuse qu’il y a un signe cartographique exprès pour dire qu’elle est très sinueuse,

on regarde le gps dessiné par un enfant !

on regarde le gps dessiné par un enfant !

nous arrivons à notre petit gîte, tout en bois comme les maisons d’ici, très chaleureux et bien perdu sur le bord du fjord.

Viksdalen

Viksdalen

petits changements d’habitude

mardi, juillet 12th, 2016

Quand je vous parlais du soleil de minuit, ici, à Inderoy, nous sommes encore au dessous du cercle polaire, mais si peu loin, qu’à minuit il fait encore bien clair. Difficile alors de se caler des horaires. Heureusement, ce sont les vacances, nous nous reposons et Turid et Harry ne sont absolument pas à cheval sur les repas et les activités. du coup tout est décalé, il n’y a pas de vrai repas, des sortes de gros gouters. C’est reposant !

photo prise à minuit, du jardin !

photo prise à minuit, du jardin !

Ici, pas de « 2 ou 4 bises ». On se KLEM : on se tend la main droite, puis on se rapproche en joue contre joue, sans bisou, plusieurs fois. Cela a un côté un peu méditerranéen !

P1050758

et hyper pratique mais peu diététique, les repas. Comme me l’avaient dit Alain et Marie Anne, on mange en tube ! « kaviar » (=oeufs de poissons), bacon, poisson, fromage, tt est en tube. Et l’on se tartine ça sur des sortes de wasa bien fibreuses (sinon, digestion compliquée) ou un gros pain aéré, avec du fromage en gros bloc. Le plus sympa est une sorte de fromage caramélisé, gros bloc marron un peu sucré, que l’on déguste en fines tranches. Nous rajoutons des pommes et des brugnons (en or) pour le côté diététique… Et pour les boissons plutôt du coca, des jus de fruits, etc… (nous prenons de l’eau du robinet) et du café lyophilisé (on cherche en tube !) et des bières toutes douces à 2% (pas encore en tube).

le fromage caramélisé

le fromage caramélisé

un petit déj/déj/dîner type en tube !

un petit déj/déj/dîner type en tube !

Stiklestad, une histoire de Norvège

mardi, juillet 12th, 2016

Voici un lieu très connu et fameux de Norvège : Le site de la bataille du 29 juillet 1030, qui marque la transition du paganisme vers le christianisme en Norvège.
En effet, Olaf, roi viking, tenta une unification des petits baronnets de Norvège, mais mourut lors de cette célèbre bataille contre ces même petits rois. Son assassin, un soldat, trempa sa main blessée dans son sang et guéri. De même un aveugle (que faisait il là ?) fit de même (ça devient une habitude dégoutante) et guéri aussi. De plus, la barbe et les cheveux d’Olaf continuèrent à pousser après sa mort, et il n’en fallu pas plus pour le propulser saint et christianiser ainsi toute la Norvège ! Comme en d’autres lieux d’ailleurs… passons…

Reste un bel endroit, qui permet d’admirer des reconstitutions de maisons viking, une ferme de 1700 entièrement déplacée, un musée et un hôtel.

Suivons notre guide, aidés par FranckArne, l’un des nouveaux cousins par alliance de Harry, très sympa, qui parle anglais (ouf !) :

notre guide et la clef de l'église orthodoxe

notre guide et la clef de l’église orthodoxe

l'habitation viking traditionnelle

l’habitation viking traditionnelle

décoration de bois sculptée

décoration de bois sculptée

en couleur

en couleur

fabriquée comme en 1000

fabriquée comme en 1000

Odin (et son oeil percé) Freia (déesse de la fertilité et Frey (dieu de la fertilité).

Odin (et son oeil percé) Freia (déesse de la fertilité et Frey (dieu de la fertilité).

un bouclier décoré

un bouclier décoré

la grande salle commune

la grande salle commune

et 3 vikings qui se prêtent au jeu :

l'épée des rois de Norvège

l’épée des rois de Norvège

A la tienne mon pote Thor !

A la tienne mon pote Thor !

la Khaleisi sur le trône de fer !!!

la Khaleisi sur le trône de fer !!!

promenade sur le sîte :

le village

le village

la ferme

la ferme

la plus vieille église, détruite et rebâtie 3 fois

la plus vieille église, détruite et rebâtie 3 fois

une maison de Hobbit

une maison de Hobbit

la bataille d'Olaf,  dans le musée

la bataille d’Olaf, dans le musée

Olaf, façon orthodoxie

Olaf, façon orthodoxie

l'étonnant Christ à l'épée ds l'église catholique

l’étonnant Christ à l’épée ds l’église catholique

la famille Karadimas de Norvège, vous salue tous, famille et amis !!

Kara du froid !

Kara du froid !

Merveille en octobre….

mardi, février 16th, 2016

je suis bien en retard, mais je ne pouvais laisser s’endormir de si belles images d’un lieu si magique : Le Mont Saint Michel. Il suffit de le voir, de diriger l’œil de l’appareil photo vers sa flèche lointaine et la magie opère. Le Mont est beau, le Mont est doux, le Mont se mérite, le Mont semble immuable.
Nous avons visité cette splendeur avec Tonton OuiOui, grand spécialiste de cette architecture divine et humaine.
Mais chuuut, voici la baie …

P1040209a

Tombelaine

Tombelaine

P1040208a

P1040200

les chemins ne sont pas tous fermés...

les chemins ne sont pas tous fermés…

les moutons de prés salés y broutent.

les moutons de prés salés y broutent.

couleurs d'automne

couleurs d’automne

sur la route de Granville,

sur la route de Granville,

un village cache un trésor de peinture, découvert sous la peinture récente :
Le combat de l’ange contre Jacob. Mais qui est qui ? qui lutte, qui se défend ?

l'ange et Jacob

l’ange et Jacob

et bien sûr, Saint Aubert, qui fonda l’abbaye du Mont Saint Michel, sur la demande répétée de Saint Michel en rêve. Celui ci laissa d’ailleurs l’empreinte de son pouce sur le front de l’évêque pour bien se faire comprendre !

Saint Aubert

Saint Aubert

Nous arrivons à Granville, sous le soleil.

Granville

Granville

P1040248

au fronton d'une maison bourgeoise

au fronton d’une maison bourgeoise

petit oiseau égaré

petit oiseau égaré

les falaises

les falaises

le long des remparts de la Haute Ville, nous découvrons la mer, les fortifications, les ruelles pavées…

P1040268

P1040262

P1040261

au gré des fortifications

au gré des fortifications

P1040275

sur les quais,

sur les quais,

sur le port,

sur le port,

P1040280

P1040284

vieux gréement à quai

vieux gréement à quai

P1040287

P1040290

P1040292

Et les huitres !!!

Et les huitres !!!

A présent, empruntons la digue qui mène au Mont.

P1040297

P1040301

P1040302

P1040303

P1040310

loin des échoppes à souvenirs, café de la mère Poulard et autres coins à touristes, hissons nous en haut de ce rocher par des escaliers dérobés.

P1040312

P1040313

P1040314

P1040316

P1040317

pique nique ensoleillé

pique nique ensoleillé

P1040319a

P1040321

gargouille vigilante

gargouille vigilante

la tour Gabriel

la tour Gabriel

P1040327

la chapelle Saint Aubert

la chapelle Saint Aubert

donc :Saint Aubert

donc :Saint Aubert

P1040333

P1040334

P1040340a

dans l'abbaye

dans l’abbaye

le cloitre

le cloitre

P1040366

P1040368

P1040369a

Saint Aubert et le pouce  de Saint Michel !

Saint Aubert et le pouce de Saint Michel !

vue sur la digue

vue sur la digue

La Merveille et ses étages, peuple, moines, chevaliers

La Merveille et ses étages, peuple, moines, chevaliers

P1040381

P1040386

Au revoir Tonton, et merci d’être venu !

P1040390

Nous visitons aussi le Scriptorial ou musée des manuscrits, à Avranches.

P1040400

P1040397

P1040395

P1040412a

Puis c’est la fonderie de cloches de Villedieu-les-poêles :

P1040425

P1040405a

P1040406

P1040423

P1040426a

et enfin, une ballade par le barrage sur le Couesnon :

P1040446

P1040447

P1040449

P1040430

En revenant, nous nous arrêtons en bord de mer, pour tenter de voir un mascaret, cette vague née de la rencontre de la marée et de l’arrivée de l’eau douce à l’estuaire. Les couleurs sont splendides, quelques promeneurs retiennent leur souffle avec nous. Si nous avons surtout entendu ce mascaret, comme un souffle progressif, un roulement d’eau qui s’approche dans la nuit, le Mont dans la pénombre nous a encore offert un paysage magique.

P1040462

P1040458

P1040452

P1040451

P1040449

P1040465

une ballade vers les parcs à huitres de Cancale :

P1040474

puis vers la pointe de la pointe de la Normandie, et en face est l’Angleterre…

P1040480

P1040482

P1040501a

P1040502

P1040506a

Nous prenons la route vers le mémorial de Caen, peu de photos, beaucoup d’émotions, de recueillement, dans ce musée du souvenir.

P1040511

P1040509

P1040508

Au revoir, gentil gîte…

P1040517

vue matinale de la véranda

vue matinale de la véranda

notre gîte à Saint Martin des Champs

notre gîte à Saint Martin des Champs

A très bientôt !

laisser des commentaires

mardi, juillet 14th, 2015

AYééé ! vous pouvez laisser des commentaires. Vous aller ds « no comments » ou « comments » en bas de l’article, et zou vous laisser un commentaire. merci à ceux qui passent par là et écrivent un mot.
concernant les cafards, ça va un tout petit mieux, je crie que pour ceux >5 cm, les autres je demande poliment un arrêt de mort rapide (Nono est très pro). Avec le Super-Produit-de-la-Mort-qui-Tue, il y en a vraiment moins (2 par jour max).
Le temps est trèèèèèèès chaud, comme en France, les marocains n’arrêtent pas de nous dire que vous suez de chaleur (cf les infos)!
A bientôt !

Château de Maintenon

mercredi, avril 15th, 2015

Le château de Maintenon nous a ouvert ses portes et son jardin à la française, lors d’un beau dimanche de printemps. A moins d’une heure de chez nous, en Eure-et-Loire, ce joli château perd la perspective de ses jardins au pied d’un aqueduc.

Mais avant de visiter, nous avons déjeuner dans la très sympathique et délicieuse crèperie « la fleur de blé » (rue Saint Pierre). tentez la crèpe Téméraire !!

château de Maintenon

château de Maintenon

Françoise d’Aubigné, veuve du poète Scarron, devenue Mme de Maintenon, achète ce château qui date du XIIIéme siècle, pour y recevoir Louis XIV. Elle devient gouvernante des enfants illégitimes de celui-ci (avec la Montespan…) et l’épouse en secret à la mort de la reine. (il faut s’y retrouver avec toutes ces dames !!). Elle agrandit le château, Le Notre crée les jardins, les intérieurs sont décorés par le Duc de Noailles, son héritier.

vue des jardins

vue des jardins

Les jardins s’avancent dans un canal bordé de deux allées et passant sous l’aqueduc. La promenade à travers ces parterres de tulipes, est bercée par de la musique baroque qui accompagne nos pas. De nombreux rosiers doivent éclorent leurs fleurs l’été et enchanter le regard.

le long de l'allée

le long de l’allée

P1010568a
P1010560a

au bout du jardin, vers l'aqueduc

au bout du jardin, vers l’aqueduc

L’aqueduc fut construit pour amener de l’eau à Versailles. Vauban proposait une arrivée par tuyaux enterrés, mais Louis XIV, qui ne faisait pas dans la simplicité, préféra la voie des airs (plus « magnifique ») . Les ouvriers sont décimés par le paludisme, la guerre de la Ligue d’Ausbourg vide les caisses et le roi offre un titre de marquise à mme de Maintenon pour la dédommager de ce chantier inachevé qui ne servit jamais…

l'aqueduc inutile

l’aqueduc inutile

P1010568a

P1010564a

L’intérieur du château est parfaitement rénové. On y découvre la chambre blanche et or de mme de Maintenon et ses (discutables) petites niches à petits chiens gnangnan, les papiers peints sont décorés d’oiseaux et de fleurs délicates typiques des « chinoiseries », le « salon du roi » (attention aux yeux, il faut aimer le doré) était réservé aux séjours du roi. Nous déambulons aussi dans une galerie ornée de portraits nobles et sérieux, nous traversons une bibliothèque emplie d’ouvrages très anciens, et arrivons à une petite terrasse nous permettant d’admirer les jardins, la perspective et le golf qui jouxte le parc.

l'escalier intérieur

l’escalier intérieur


sur la terrasse

sur la terrasse

toujours sur la terrasse, côté cour

toujours sur la terrasse, côté cour

le golf, sur la gauche

le golf, sur la gauche

P1010618a

passe une princesse....

passe une princesse….

la Cara se pose en Sologne

mercredi, août 22nd, 2012

Pendant un court weekend, la Cara s’est posée en Sologne, à Nouan le Fuzelier. Le camping municipal est tranquille et propre, bordé d’un étang (pour les poissons, pas les baigneurs !), on y commande le pain, la piscine est en face (pour les baigneurs, pas les poissons !), le village offre des restos (Le Dahu, excellent 2 étoiles) et quelques boutiques.

sologne1.jpg

Aux alentours, nous pouvons visiter les myriades d’étangs qui ont fait de la Sologne cette région d’eau et de bois. Les moines du moyen-âge  après avoir déboisé la région, et en ayant assez de manger maigre plus d’un tiers de l’année, ont décidé de transformer ces plaines argileuses qui retiennent l’eau de pluie en étangs poissonneux. Ils ont façonné le paysage, en créant des étangs qui se déversent les uns dans les autres, alimentant faune et flore, créant tout une économie locale.

sologne2.jpg

Nous y avons visité « la maison des étangs » à Saint Viâtre, avons rêvé le long « du chemin de l’étang », puis avons suivi « la route des…..(des quoi ? allez on devine ) des étangs » (bravo !) en prenant la D63, puis la petite route qui longe les étangs de Bièvre, du Brou, de Chantemerle et se rend à Marcilly-en-Gault, pour revenir par la D49. Un joli parcours arboré et sauvage, qui permet de s’arrêter, de rêvasser, de gouter, et que l’on peut aussi bien prendre à pieds (5h) ou à vélo (2h).

sologne3.jpg     sologne4.jpg

sologne5.jpg      sologne6.jpg

La Cara reviendra dans cette agréable région à 1h30 de chez nous (direct par la N20 et A71), et en profitera pour visiter quelques châteaux de la Renaissance.

sologne7.jpg

A la prochaine !

sologne8.jpg